Skip to content

 Jérôme Arru (co-entraîneur de Cahors Rugby) : « On s’entraîne toute l’année pour vivre des moments comme ça »

 Jérôme Arru (co-entraîneur de Cahors Rugby) : « On s’entraîne toute l’année pour vivre des moments comme ça »

Cinquième au classement de la poule 5 de Fédérale 2 à l’issue de la saison régulière, Cahors jouera dimanche prochain, 5 mai, en match de barrage sur le terrain d’Aramits. À quelques jours de ce rendez-vous, le co-entraîneur cadurcien Jérôme Arru dresse le bilan de la phase de poules et parle de l’échéance à venir.

Quelques jours après le dernier match de la phase de poules qui a vu les Cadurciens revenir de Gimont avec un bon match nul 32 à 32, le co-entraîneur Jérôme Arru fait le point sur la saison régulière et évoque le match de barrage du 5 mai à Aramits.

Quel bilan dressez-vous de la phase de poules qui vient de s’achever ?

On a bien démarré la saison, mais on a subi une cascade de blessés qui nous a mis dans le dur. Cela a permis à de jeunes joueurs issus du cru de se révéler à des postes clés. Finalement cela a été un mal pour un bien.

Cahors a décroché sa qualification en tant que cinquième de la poule 5 de Fédérale 2, que vous inspire cette 5e place ?

Il y a un certain nombre de tournants qui ont fait qu’on ne termine pas dans le top 4 et donc qu’on ne recevra pas en barrage. On menait jusqu’à la 83e à Saint-Girons avant de s’incliner, contre Beaumont on est battu au bout des arrêts de jeu, à Grenade on est dans le coup pour la victoire jusque dans les dernières minutes… Il y a un certain nombre de matchs qui nous ont échappé d’un rien. Mais même si le groupe est passé par des moments compliqués, il n’a jamais rien lâché, jamais renoncé.

À l’image de ce match face à Lourdes où l’équipe était dos au mur et où elle a réalisé une prestation très aboutie !

Les joueurs ont pris la mesure de l’importance de l’enjeu de cette rencontre, ils voulaient aller chercher la qualification. Ce soir-là, le groupe a réussi un match abouti, avec beaucoup de volume de jeu. Un match plein. Maintenant on sait ce qu’on est capable de faire.

Pour terminer la phase de poules, Cahors a ramené un bon match nul 32 à 32 de Gimont, quels enseignements peut-on tirer de ce match ?

À Gimont, alors que nous étions déjà assurés de la qualification, on en a profité pour répéter nos gammes offensivement et ce que l’on a produit a été intéressant. Les joueurs se sont fait plaisir. Ils se sont donné les moyens de ne pas perdre ce match. Le fait de terminer sur deux matchs sans défaite (victoire face à Lourdes et match nul à Gimont) était important. Nous ne voulions pas perdre, nous voulions être dans la confiance et bannir le mot défaite.

Comment abordez-vous le match de barrage du 5 mai prochain à Aramits ?

Je suis focus sur ce match qui est le plus important du moment. Allez jouer là-bas ne sera pas simple. On va rencontrer une équipe avec des valeurs, qui sera soutenue par tout un peuple. De ce point de vue là, jouer à Gimont aura été une bonne répétition, mais je pense qu’au niveau de la ferveur ce sera encore un ton au-dessus. Ce match à Gimont a été une bonne préparation, mais il faudra élever notre niveau de jeu. Il y aura de l’intensité, et il faudra faire preuve de maîtrise et ne rien lâcher. Dans ce match, l’état d’esprit sera primordial.

Dans quel état d’esprit est le groupe à quelques jours de ce rendez-vous ?

Le groupe dégage de la sérénité. Au cours d’une phase de poules qui a été parfois compliquée, le groupe a montré du caractère et il a envie de prolonger la saison le plus longtemps possible et revenir jouer à Desprats. On sait par où on est passé, on sait où on veut aller et on sait ce qu’on a à faire.

Et vous, comment abordez-vous cette deuxième partie de saison ?

On s’entraîne tout au long de l’année pour vivre des moments comme celui-là, on a bataillé toute la saison pour connaître des matchs comme celui du 5 mai. Manu (Emmanuel Rodrigues, l’autre co-entraîneur) et moi, on est hyper enthousiastes et on a envie de partager ça avec le groupe qu’on a toujours soutenu et on sera toujours derrière eux. On n’a pas envie que ça s’arrête et on va tout faire pour revenir à Desprats.

Source : La Dépêche

Plus d'articles :

Fin de l’aventure pour les Espoirs battus par Soustons

Défaite en 8ème de finale. Les Espoirs de Cahors Rugby se sont inclinés en 8ème de finale du championnat de
Lire l'article

Le portrait décalé de Théo Cammagre

QUESTIONS TERRAIN 1 – Quel est ton poste, ton poids et ta taille ? Je joue 9 ou 10, je fais
Lire l'article